Skip to main content

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated Cookie policy, Privacy policy and Terms & Conditions

leke3_Per-Anders PetterssonGetty Images_africawomenschoolcomputer Per-Anders Pettersson/Getty Images

Le potentiel économique de la parité entre les sexes pour l'Afrique

JOHANNESBOURG - L'Afrique - qui compte certaines des économies à la croissance la plus rapide - est un nouveau terrain de jeu passionnant pour les entreprises qui recherchent des opportunités pour développer de nouveaux marchés. Pourtant la persistance d'inégalités entre les sexes bride le potentiel du continent.

En dépit de la réussite exemplaire de quelques femmes au sommet de la pyramide, des millions d'Africaines ordinaires ne se partagent pas équitablement l'économie ni la société africaine. Pire encore, les progrès vers la parité entre les sexes ont stagné, quand ils n'ont pas régressé au cours des dernières années. Bien que les femmes représentent plus de 50 % de la population du continent, elles n'ont produit que 33 % de son PIB en 2018.

Les progrès vers la parité entre les sexes diffèrent bien sûr en fonction des régions et des pays. Si l'Afrique australe et orientale connaît une progression remarquable, ce n'est toujours pas le cas d'autres pays d'Afrique subsaharienne et d'Afrique du Nord. Certains pays africains ont promu l'égalité entre les sexes sur le lieu de travail, mais pas dans la société en général - et vice versa. Mais en définitive, il est impossible d'avancer sur un front sans avancer sur l'autre.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

Get unlimited access to PS premium content, including in-depth commentaries, book reviews, exclusive interviews, On Point, the Big Picture, the PS Archive, and our annual year-ahead magazine.

https://prosyn.org/oGuBjQQfr;
  1. nye201_NICOLAS ASFOURIAFP via Getty Images_trumpxi Nicolas Asfouri/AFP via Getty Images

    China and America Are Failing the Pandemic Test

    Joseph S. Nye, Jr.

    All national leaders must put their country’s interests first, but the important question is how broadly or narrowly they define those interests. Both China and the US are responding to COVID-19 with an inclination toward short-term, zero-sum approaches, and too little attention to international institutions and cooperation.

    0

Edit Newsletter Preferences