fofack5_ YASUYOSHI CHIBAAFP via Getty Images_girls smiling YASUYOSHI CHIBAAFP via Getty Images

Faire évoluer le discours sur la démographie de l'Afrique

LE CAIRE – Les débats de politique économique autour de l’Afrique sont trop souvent obscurcis par les appels au contrôle de la démographie ainsi qu’à la réduction des taux de natalité. Les Nations Unies alimentent la polémique en parlant d’une multiplication par deux d’ici 2050 de la population africaine. En réalité, les taux de natalité en Afrique ont diminué de plus de 36 % depuis 1979, pour atteindre 4,2 enfants par femme, et devraient passer à 2,1 enfants par femme d’ici la fin de ce siècle.

Il est d’ailleurs troublant que tant de commentateurs recommandent un contrôle de la population dans une région dont les peuples ont été décimés pendant des siècles par l’esclavage et la colonisation. C’est en partie à cause de cet héritage que l’Afrique présente la plus faible densité de population au monde, avec 46 habitants par kilomètre carré, contre 150 en Asie, et 112 en Europe.

Statistique beaucoup plus significative, l’Afrique se démarque comme le plus jeune continent de la planète, plus de 70 % de ses habitants étant âgés de moins de 30 ans. Exploiter le potentiel de cette jeune cohorte constitue à la fois un défi majeur et une formidable opportunité.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading and receive unfettered access to all content, subscribe now.

Subscribe

or

Unlock additional commentaries for FREE by registering.

Register

https://prosyn.org/yvkR9Bdfr