signe5_ LUIS TATOAFP via Getty Images_worker africa Luis Tato/AFP via Getty Images

Des partenariats mondiaux pour une reprise africaine

WASHINGTON, DC / PORT LOUIS – La propagation de la pandémie de la COVID-19 a profondément affecté les pays développés et en développement, malgré de grandes disparités dans les capacités de réponse initiales. Les dirigeants mondiaux étaient particulièrement préoccupés par les implications potentielles de la maladie pour l'Afrique, compte tenu du manque de ressources financières et médicales du continent, de la faiblesse des systèmes de soins de santé, des économies fragiles et des populations vulnérables.

Mais la préparation et la coopération entre les dirigeants africains et les agences de l'Union africaine, en particulier les Centres africains de contrôle et de prévention des maladies, ont abouti à de nombreux succès – notamment une capacité de test accrue, une mobilisation des ressources et des politiques coordonnées pour prévenir et contenir la propagation du coronavirus et promouvoir la reprise économique.

Malgré ces succès, l'Afrique est toujours confrontée à des défis importants. Ceux-ci incluent une augmentation continue des cas de COVID-19, un besoin d’une capacité de test renforcée et d’une infrastructure de santé améliorée, des difficultés à acquérir des fournitures médicales et alimentaires, des systèmes de protection sociale faibles qui peinent à soutenir les populations vulnérables face à la crise économique et une dette publique élevée couplée à un besoin d’augmentation des dépenses.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

or

Register for FREE to access two premium articles per month.

Register

https://prosyn.org/78YXMaKfr