chui3_TOLGA AKMENAFP via Getty Images_coronavirusvaccinelab Tolga Akmen/AFP via Getty Images

La COVID-19 et la bio-révolution

HAMBOURG – Les promesses de la biologie auront rarement été autant sur le devant de la scène que durant la crise de la COVID-19. Alors que le nouveau coronavirus infecte des millions de personnes dans le monde et détruit l'économie mondiale, notre meilleur espoir de le vaincre passe par une nouvelle génération d'outils et de capacités biologiques en rapide évolution. Mais s'atteler à la tâche de la COVID-19 ne représente que la partie émergée de l'iceberg pour les capacités d'innovation biologique.

Les progrès en sciences biologiques se sont accélérés depuis la cartographie du génome humain – un processus de 13 ans achevé en 2003. Selon une nouvelle étude du McKinsey Global Institute, la bio-révolution qui en résulte est la conséquence de progrès rapides dans les domaines de l'informatique, de l'automatisation et de l'intelligence artificielle (IA).

Les recherches du MGI ont identifié environ 400 applications biotechnologiques déjà visibles dans le pipeline de l'innovation, qui ensemble pourraient générer jusqu'à 4 mille milliards de dollars par an au cours des deux prochaines décennies. Plus de la moitié d'entre elles pourraient empiéter sur des domaines extérieurs à celui de la santé humaine, comme ceux de l'agriculture et de l'alimentation, des produits et services de consommation, des matériaux, des produits chimiques et de la production d'énergie.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

or

Register for FREE to access two premium articles per month.

Register

https://prosyn.org/5bkHLtSfr