ngumbi4_LUIS TATOAFP via Getty Images_coronaviruskenyafoodaid Luis Tato/AFP via Getty Images

Une pandémie de faim

URBANA, ILLINOIS – Partout dans le monde, l’insécurité alimentaire est en hausse. Les experts prévoient que le nombre de personnes souffrant de la faim va doubler durant la pandémie de Covid-19. Dans toute l’Afrique, les gouvernements font des efforts considérables pour venir en aide aux plus nécessiteux. Au Burkina Faso, qui fut un temps le pays d’Afrique sub-saharienne où la pandémie avait fait le plus de morts, on compte plus de 2,1 millions de personnes qui n’ont pas assez à manger. À Nairobi, les gens de battent pour obtenir leur prochain repas. Au Cap, des heurts sont survenus entre la police et des riverains qui n’avaient pas reçu leur ration de riz, de haricots, d’huile et d’autres denrées alimentaires.

Mais ces scènes ne sont pas l’apanage de l’Afrique. La tragédie se déroule en direct sur tous les écrans du globe. À Phoenix, des voitures ont commencé à faire la queue deux heures avant une distribution de caissettes contenant des denrées non périssables. Dans l’Ohio, plus de 4 000 personnes ont récemment attendu pendant des heures pour retirer des paquets de céréales, de flocons d’avoine et de pâtes.

Il est absolument urgent que les dirigeants trouvent les moyens d’assurer un ravitaillement alimentaire suffisant durant la crise du Covid-19. En raison des confinements, de la maladie et des pertes de revenu, la faim va réapparaître ou s’aggraver. Les pays développés comme les pays en développement sont touchés, et c’est ensemble que nous devons trouver des solutions.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

or

Register for FREE to access two premium articles per month.

Register

https://prosyn.org/01CpIl7fr