gros133_Robin UtrechtSOPA ImagesLightRocket via Getty Images_coronavirusemptystreet Robin Utrecht/SOPA Images/LightRocket via Getty Images

La courbe d’apprentissage de l’Occident face au COVID-19

BERKELEY – Les dirigeants politiques reprochent parfois aux responsables militaires de mener la guerre d’aujourd’hui dans l’état d’esprit de celle d’hier. Or, ce jugement hâtif peut tout autant s’appliquer aux dirigeants politiques – et ce n’est pas toujours une mauvaise chose.

Le souvenir de la crise financière mondiale de 2008 demeurant par exemple encore très présent dans leur esprit, les gouvernements et les banques centrales ont une conscience aiguë du risque de voir les marchés financiers s’effondrer à tout moment. Confrontés à la pandémie de COVID-19, ils utilisent tous les leviers à leur disposition pour éviter de revivre ce gel des marchés financiers qui s’était révélé si dévastateur il y a une dizaine d’années.

La réaction politique face à la crise financière mondiale de 2008 avait été quelque peu tardive, et confuse dans un premier temps, notamment en Europe, dans la mesure où les décideurs politiques et le grand public n’avaient jamais connu de situation de crise financière ou de défaut des États. Gouvernements et banques centrales d’Europe et d’Amérique ont néanmoins retenu la leçon, et l’appliquent désormais à grande échelle, dans un effort de limitation de l’impact économique de la pandémie.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

or

Register for FREE to access two premium articles per month.

Register

https://prosyn.org/plpyGyUfr