cardenas7_Brent StirtonGetty Images_farm workers Brent Stirton/Getty Images

La pandémie doit transformer l’agriculture mondiale

NEW YORK/ROME – La pandémie de la COVID-19 doit nous aider à redéfinir comment l’humanité se nourrit. Le monde contemporain se trouve devant une occasion unique d’adopter des mesures à long terme pour promouvoir des régimes alimentaires plus sains, d’inciter les exploitants agricoles à produire un panier d’aliments plus varié et de renforcer la collaboration entre la santé publique et les secteurs agroalimentaires. Et la recherche agronomique peut jouer un rôle vital pour transformer les réseaux de production et de distribution alimentaires et pour les rendre plus robustes et plus pérennes.

La nécessité de changer est manifeste. En premier lieu, les mauvaises habitudes alimentaires font partie des principaux facteurs de risque liés aux décès causés par la COVID-19. Le virus du SRAS-CoV-2 fait des ravages de manière disproportionnée chez les personnes souffrant d’obésité, de diabète ou de maladies cardiovasculaires — des problèmes de santé qui sont tous liés à une mauvaise alimentation.

Cette crise a aussi révélé l’extrême fragilité du système alimentaire mondial. L’éloignement physique et les mesures de confinement pour aplatir la courbe de propagation du virus ont considérablement réduit les revenus des ménages et donc la demande mondiale de denrées alimentaires. La baisse de prix des denrées alimentaires qui en a résulté entre janvier et mai 2020 a eu de profondes répercussions sur le gagne-pain de centaines de milliers de petits exploitants agricoles dans le monde entier.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

or

Register for FREE to access two premium articles per month.

Register

https://prosyn.org/YGhpkTnfr