stiglitz273_Spencer PlattGetty Images_USdrivethroughmoneyeconomy Spencer Platt/Getty Images

Quelle est la bonne manière de stimuler l’économie ?

NEW YORK – Les gouvernements du monde entier ont réagi vigoureusement à la crise de la COVID-19, avec une réponse budgétaire et monétaire combinée qui a déjà atteint 10% du PIB mondial. Pourtant, selon la dernière évaluation mondiale du Département des affaires économiques et sociales des Nations Unies, ces mesures de relance pourraient ne pas stimuler la consommation et l'investissement autant que ce que les décideurs politiques n’espèrent.

Le problème est qu'une partie importante de l'argent est acheminé directement vers des réserves de fonds propres, entraînant une augmentation des stocks de précaution. La situation s'apparente au « piège à liquidité » qui a tant inquiété John Maynard Keynes pendant la Grande Dépression.

Les mesures de relance d'aujourd'hui ont naturellement été déployées à la hâte – presque dans la panique – pour contenir les retombées économiques de la pandémie. Bien que cette approche « pompier » n’ait été ni ciblée, ni précise, de nombreux commentateurs diraient que c'était la seule option à l'époque. Sans une injection massive de liquidités en urgence, il y aurait probablement eu des faillites généralisées, des pertes de capital organisationnel et une récession encore plus profonde.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

or

Register for FREE to access two premium articles per month.

Register

https://prosyn.org/tm61CKwfr